Mes petits sons de la rentrée

dimanche, septembre 13, 2015 2 4

playlist rentrée 2

 

Renfiler mes grolles pour retrouver les bancs de l’école, débuter la septième saison de mes études en Lettres Modernes, retourner en cours, demain matin, pour des semaines à venir de doigts penchés sur cahier. Y aller en rythme, choisir l’impulsion des jours, motiver mon humeur à rester assise sur une chaise à se repaître de notions grammaticales. Voici les quelques petits sons qui accompagneront ma rentrée, entraîneront mes pieds jusqu’à la salle de cours.

 

Lundi : Simba Ue

pour démarrer du bon pied sur mon son Afro House préféré

 

Mardi : Zigido d’Eddy Kenzo

pour s’assurer de la bonne humeur dès le réveil

 

Mercredi : D’abord de Lucio Bukowski

pour mûrir l’envie d’écrire

 

Jeudi : La Lune rousse de Fakear

pour que le dernier quartier de semaine soit une balade

 

Vendredi : Friday Night de The Busy Twist

pour ambiancer ce début de weekend

 

Samedi : Freedom de Pharrell Williams

pour s’insurger à profiter

 

Dimanche : Une chance d’Oxmo Puccino

pour relancer la sienne le lendemain

être positif un dimanche.

 

Et vous ? quelles musiques vont accompagner votre rentrée ?

Blitz the Ambassador

mardi, juillet 7, 2015 0 1

blitz-the-ambassador-1

J’ai découvert Blitz The Ambassador par un heureux hasard au Festival Quartier d’Eté en 2011 à Rennes. Séduite par ce Soulman charismatique, je ne cesse depuis de me laisser transporter d’une rive à l’autre de l’Atlantique, du Ghana à Brooklyn, de Tokyo à Rabat, sur ses mélodies à ne jamais oublier nos origines.

 

“I wanted that disruptive energy, almost a disconnect from reality […] And from there I had to create a sonic world. At the start the energy is very Western, but African elements come through more and more as it goes along.”

 

La musique de Blitz est épaisse de sonorité et de sens, une histoire de perturbations et de connexions qui raconte l’immigration, transpire son Afropolitain Dreams : un rêve qu’il construit avec des notes universelles. Un harmonieux mélange de Soul américaine, de percussions et chants africains, de textes militants à la Public Enemy ou Rakim, de l’highlife Ghanéen, de l’afrobeat de Fela Kuti, d’une pointe de Funk à la James Brown, sans oublier les cuivres enchanteurs de son indispensable live band The Embassy Ensemble.

 

blitz

 

Ses albums nous font voyager à travers une palette poignante de couleurs et d’émotions. Un univers artistique à l’esthétique léchée dont les clips saisissants [ Something to Believe ] invitent à profiter de la beauté exacerbée du monde [ Juju Girl ] mais surtout de sa fragilité [ Shine ].

 

 

Ecouter Blitz The Ambassador c’est reconnaître que le Rap est Musique, que le Hip Hop est art, que l’universel se trouve toujours au rythme des cultures, dans la résonance de nos racines.

 

Un petit court métrage du rappeur pour ponctuer le tout ?
NATIVE SUN

 

11693851_10153391264803077_1074778117519573857_n

 

N’hésitez pas à visiter son Site, son Facebook, ou son Twitter.

Et à me parler des artistes qui vous font vibrer.

La voix en corps de Faada Freddy

dimanche, juin 7, 2015 1 4
Il est des artistes qu’on ne présente plus. Il est encore temps pour Faada Freddy qui séduit progressivement le grand public, insufflant son énergie sous chapeau melon à la scène française : il partagera son addictif Gospel Journey aux Solidays et à l’Olympia le 5 octobre prochain.

 

fadaa freddy

 

Né à Saint Louis au Sénégal en 1975, l’artiste fonde le groupe de rap Daara J dans les années 90’s avec Ndongo D. et El Hadj Man. Les trois garçons ravissent les oreilles africaines et internationales, par leur flow maîtrisé et entraînant, leur instrumentaux traditionnels. Leur musique ne cesse d’évoluer au fil des ans, se nourrissant de diverses influences musicales et de leurs rencontres professionnelles : ils font la première partie de Mos Def, les Rita Mitsouko, Ayo, Wyclef Jean, Peter Gabriel, Zebda… Leur positivité conquiert les festivaliers du monde entier, et les oreilles de Votre fille chérie qui suit les aventures de la Daara J Family* depuis son adolescence et ondule encore des zygomatiques à l’écoute de Esperenza ou de Celebrate.

 

[ On se rassure, pas besoin d’une maîtrise en Wolof pour comprendre leurs textes, entremêlant aussi l’anglais et le français, la musique parle d’elle-même et à tous. ]

 

Daara J

 

Cela fait désormais 1 an que je suis de près le projet solo de Faada Freddy qui a éclos en un sublime album Gospel Journey, le 16 mars dernier. 11 titres avec un unique instrument : le corps humain. Bien malin celui qui s’en rend compte dès la première écoute tant l’album est mélodieux. Le chanteur, ses choristes et son beatboxer, vous embarquent dans un univers Soul soigné et prenant. Rien dans ses chansons n’est superflu, les textes raisonnent dans notre propre cage thoracique, on tape des mains en souriant, on pousse la chansonnette et on se sent viscéralement bien, en harmonie avec nos racines : celles universelles de la joie de vivre.

 

Gospel Journey

 

Découvrez un Live enchanteur avant de céder à la tentation d’acheter son album.

 

Et si vous n’avez pas 30 min mais seulement 5, regardez son clip We Sing In Time.

 

Bonne humeur garantie.

 

 

* Le groupe est rebaptisé Daara J Family suite au départ de El hadj Man.