Joséphine Baker par Catel et Boquet

dimanche, février 26, 2017 0 0

Catel & Bocquet nous offrent la vie de Joséphine Baker sur un plateau d’images et de mots, un plateau en planches de bois sous projecteurs. C’est une BD ambitieuse et conséquente, 564 pages pour raconter la vie de la reine du ragtime, ses déhanchés fruités, ses passions sulfureuses à construire son destin hors-norme, à danser du début à la fin dans la même grimace contagieuse à se rire du monde, à dévorer la vie.

 

J’ai toujours profondément admiré Joséphine Baker, son talent précurseur, ses luttes et convictions à tout déborder, son intégrité euphorique, son libéralisme sexuel, son engagement sans concession pour les autres, ses strasses et paillettes galbés, son charleston comme modèle de réussite… Elle a tout connu, tout touché mais jamais ne s’est abîmée sur les côtes d’un monde qui ne reconnaissait sa couleur que sous projecteurs. Reine d’un château d’humanité fêtarde et altruiste, dont elle détiendra toujours les clefs. Mère d’une tribu arc-en-ciel pour voir le monde en couleurs, tel qui devrait définitivement être : cosmopolite.

 

 

Il faut lire cette BD pour découvrir l’éternelle meneuse de revue et tomber sous son charme, où se conforter dans son admiration endiablée. Il faut offrir cet album magnifique, comme Les Culottées de Pénélope Bagieu, aux amoureux du monde pour conforter leur foi en sa beauté, en sa rotondité salvatrice.

On lit cette BD en écoutant Joséphine chanter, en la regardant danser avec une coupe de champagne.

 

L’avez-vous lu ? Ou d’autres albums de ces auteurs ?

 

Le quotidien fantasque de Diego Cusano

dimanche, janvier 8, 2017 2 1

L’artiste italien Diego Cusano assaisonne notre quotidien de fantaisie. Nos aliments prennent vie. Nos plats du jour racontent désormais une histoire, habillent des femmes élégantes, donnent naissance à des animaux hybrides, aspirent ou ronflent tels des moteurs rutilants. Bijou, caillou, chou, tout passe sous le trait de crayon de Diego Cusano qui nous invite à réinventer notre quotidien, a avoir un oeil pétillant pour tout les condiments qui finiront dans notre estomac, bien à l’abris de notre imagination.



On suit l’ insatiable enjoliveur sur son Site  et son Instagram.

Les Culottées de Pénélope Bagieu

mercredi, novembre 2, 2016 0 1

3

 

L’excellent blog Les Culottées de Pénélope Bagieu, a sa version papier depuis le 22 septembre. Un superbe album, quinze portraits de femmes authentiques, qui ont existé pour de vrai en barbe ou en paillettes, qui se sont assumées dans leur singularité et en ont fait leur force. Cet album 100% femme est à mettre entre toutes les mains, pour rire et se cultiver, pour découvrir une partie du monde trop souvent méconnue, celui où le féminin est reine.
1 pénélope bagieu

 

Pénélope Bagieu nous partage un travail remarquable de recherche et d’appropriation. Chaque femme devient l’héroïne d’une Histoire qu’elle aura marquée, entre anecdotes et faits avérés, on se régale de ces destins malicieusement mis en lumière par la dessinatrice. Des femmes de caractère qu’il est nécessaire de coloriser, pour illustrer en toute légèreté l’humanité telle qu’elle est, avec des femmes aussi.

 

2

 

Cet album indispensablement culotté, nous donne envie d’assumer la nôtre, de culotte, la remonter pour aller plus loin et faire entendre nos voix.

Un album à mettre sous les sapins des féministes et des autres.

 

On retrouve Pénélope Bagieu sur son blog  et en librairie !

 

4845216_6_b205_clementine-delait-femme-a-barbe-francaise_8b04186c6f8edbe39e22cd40ac9d7486